Retour en formation initiale sous statut scolaire

Dans le cadre de la procédure AFFelnet (juin 2020)

Le droit au retour en formation initiale (DARFI)

Il est ouvert à tout jeune âgé de 16 à 25 ans :

  • sans diplôme ou qualification reconnue par un des diplômes , titres ou certificats inscrits au répertoire national des certifications professionnelles,
  • titulaire d’un diplôme général qui souhaite préparer un diplôme professionnel sous statut d’élève ou d’étudiant, dans le cadre scolaire.

Le dispositif d’éducation récurrente

Il permet à toute personne ayant quitté le système éducatif depuis au moins un an de reprendre des études à temps plein en réintégrant un établissement scolaire public. Aucune limite d’âge n’est fixée et aucune condition n’est posée concernant la possession ou non d’un diplôme.

Pour une reprise d’étude en :

recurrente

– 2de générale et technologique ou professionnelle,
– 1ère année de CAP,
– 1ère  professionnelle,
– 1ère technologique.

A qui s’adresser ?

Si vous souhaitez candidater, vous devez obligatoirement rencontrer un psychologue de l’Education nationale.
Celui-ci évaluera au cours d’un entretien : vos motivations, l’opportunité de votre démarche, les possibilités de validation concrète de votre projet et vous informera sur la procédure.

Dépôt de la demande

Un “dossier de retour en formation initiale” doit être constitué (voir le dossier)

Renseignez la page 1 du dossier.

Le psychologue de l’Education nationale portera son avis sur la page 2.

Ce dossier est à remettre au chef d’établissement lors de votre 1er entretien. Après avoir porté son avis, il le transmettra à l’autre établissement demandé (s’il y a lieu) ou à l’Inspecteur d’académie, Directeur académique des services de l’éducation nationale (IA – DASEN) pour instruction.
Attention : si vous faites plusieurs demandes, prenez contact avec les chefs d’établissements concernés.

Calendrier

Cette démarche doit être engagée suffisamment tôt dans l’année scolaire de façon à ce que le dossier portant le(s) avis du (des) chef(s) d’établissement(s) soit envoyé à l’Inspecteur d’académie, Directeur académique des services de l’éducation nationale avant le 29 mai de l’année en cours.

Notification d’affectation

L’affectation sera prononcée par le Directeur académique des services de l’éducation nationale fin juin de l’année en cours.